Demain l'intermodalité, Prospectives d'évolution de flux multimodaux pour les gares françaises.

par Samira Messaoudi

Projet de thèse en Géographie

Sous la direction de Laurent Chapelon.

Thèses en préparation à Montpellier 3 , dans le cadre de Temps, territoires, sociétés, développement - ED 60 depuis le 24-10-2009 .


  • Résumé

    Les gares ferroviaires constitent historiquement des lieux de prédilection pour la connexion entre déplacements urbains et interurbains. cet héritage en fait des territoires plébiscités pour le développement de plateformes multimodales dans les villes européennes. pour favoriser l'avènement de ces gares multimodales, une collaboration de moyens et d'intentions entre usagers, politiques et techniciens est indispensable. a ce jour, si les acteurs fondamentaux de la mobilité s'enquièrent des bienfaits d'une meilleure connexion des gares ferroviaires, ils se heurtent aux difficultés d'estimation de l'évolution du trafic à venir.l'objectif de cette thèse est de proposer une modélisation de l'évolution des flux de personnes et de véhicules en prévisions de l'aboutissement de grands projets de mise en connexion multimodale de gares ferroviaires à l'échelle inter et intra-urbaine. l'enjeu de cette recherche consiste à produire des données et des éléments prospectifs de réflexion à l'usage des principaux acteurs et organisateurs de transports. ils permettront l'estimation des bénéfices et des besoins que la connexion multi-intermodale des gares ferroviaires induira dans les années à venir. cette thématique répond précisément aux enjeux du groupe sncf qui souhaite suivre l'évolution de cette recherche dans le cadre d'une convention cifre.cette réflexion repose sur un système de déplacement formant une offre intelligente de solutions de transports pour améliorer la performance et le caractère durable de son fonctionnement. une synergie, qui parviendra, à termes, à répondre à la diversification des besoins en déplacements exprimés par les sociétés consécutivement aux évolutions des intérêts sociaux, économiques et environnementaux de chacun. il s'agira, en somme de substituer à une géographie des transports sectorielle, une géographie multi-scalaire, multi-modale.en ce sens, nous tâcherons d'établir une méthodologie de travail incluant chacun des modes de transports qui figureront parmi l'offre de transport de demain.


  • Pas de résumé disponible.