L'identité numérique, impact des ntic sur l'identité de la personne.

par Amal Marc

Projet de thèse en Droit public

Sous la direction de Silvia Preuss-laussinotte et de . Caprioli.

Thèses en préparation à Paris 10 depuis le 12-10-2007 .


  • Résumé

    Le concept d'identité numérique a déjà été évoqué de façon théorique et informelle via le net, dans des articles où bouillonnent des idées nouvelles de réflexions sur l'existence d'une identité virtuelle dont chaque individu revendique à la fois la protection juridique et la maitrise individuelle. pourtant, il faut lier ces questionnements purement théoriques à des problèmes pratiques. quel est l'intérêt juridique ce concept ? l'objectif de cette thèse sera de démontrer que les technologies numérique (au sens large) ont un impact sur l'identité de la personne et conduisent à l'apparition d'une identité numérique. de ce fait, l'identité subit le fait de la dématérialisation et devient une matière malléable mobile dont l'encadrement juridique est complexe et fragile. parallèlement le concept d'identité est lui-même complexe, porteur d'une ambivalence intrinsèque : l'identité est à la fois une construction socio-juridique biologisée, subjectivée et figée, mais également un processus de construction contextuelle, ce qui influe également sur l'appréhension juridique du concept d'identité numérique. a terme, l'identité numérique est soulève des interrogations techniques auxquelles répondent de nombreuses solutions technologiques opérationnelles mais qui souffrent d'un manque de base légale pour fonder leur légitimité. au final, il faudra se prononcer quand à la nécessité de modifier le droit actuelle pour proposer un cadre juridique souple et adapté à l'évolution des technologies, et tenter d'envisager ce que l'on peut proposer en ce sens, ou si de simples règles d'ajustement suffiront à réguler les rapports entre la technologie et le droit.


  • Pas de résumé disponible.