Les solliciteurs de procès face a la communauté des procureurs au parlement de paris aux xvii ème et xviii ème siècles : entre reconnaissance et désaveu.

par Geneviève Morin

Projet de thèse en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Robert Descimon et de Claire Dolan.

Thèses en préparation à Paris, EHESS en cotutelle avec l'Université Laval (Québec, Canada) , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales depuis le 12-01-2007 .


  • Résumé

    La thèse intitulée '' les solliciteurs de procès face à la communauté des procureurs au parlement de paris aux xviième et xviiième siècles : entre reconnaissance et désaveu '' propose d'étudier les conflits qui ont opposé entre 1670 et 1738, dans le champ de la pratiques judiciaire un groupe professionnel officiellement reconnu et des individus exerçant officieusement. considérant que toute profession cherche à défendre son intégrité et à assurer son autorité, l'arrestation des solliciteurs de procès pourrait apparaître banale. or, la situation est plus complexe. non seulement, les procureurs concluent-ils des alliances avec les solliciteurs, la pratique officieuse de ces derniers est parfois tolérée, voire reconnue. la présente recherche vise à expliquer cette tension qui existe entre reconnaissance et désaveu et, plus largement, à saisir ce que recouvre l'opposition entre procureurs et solliciteurs. pour dresser le profil type du solliciteur de procès et dégager les enjeux que suscite son activité, l'étude sera menée à partir de documents d'archives issus de la communauté des procureurs et d'actes notariés. ce projet de thèse entend, par ailleurs, suivre la tendance qui veux sortir de l'ombre des acteurs du monde judiciaire peu étudiés aux côtés de figures mieux connues.


  • Pas de résumé disponible.