Motif et invention artistique : les tissus iraniens.

par Banafsheh Moghaddam

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Annick Louis.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 22-12-2006 .


  • Résumé

    Le sujet de cette recherche est ''le langage du tissu''. il s'agit d'étudier la signification des motifs qui apparaissent sur ce support. ces formes de représentation des concepts ont des points de vue variés d'un pays à l'autre. c'est l'inspiration traditionnelle qui dirige l'ensemble des couleurs et des formes vers une création unique. l'idée est d'examiner ''le tissu'', ce qui est universel par l'extrême diversité de ses domaines d'application (de la mode à la médecine) et aussi par la richesse de son potentiel métaphorique. il y a une éthique du cuir comme il y en a une pour la soie ; le lin dit la pureté et la laine, l'intimité. cet aide-mémoire trop négligé, le tissu, peur réapprendre à l'homme son histoire et lui dévoiler son présent vécu. envisager le tissu sous tous ses états, comme un abécédaire courant à la fois le conscient et l'inconscient, le court et le long terme, c'est décloisonner les domaines de la fabrique et du signifiant. le 'tissu-motif' est porteur des codes qui s'atteste à travers des générations une identité collective au personnelle. en d'autre terme, on restitue au tissu sa qualité de médium universel, car il s'élabore et propage des signes, mais surtout il 'fait lien'. il transmet et relie : le passé et le présent, le nourrisson au cadavre, le féminin au masculin, etc... évoquer la condition textile est d'évoquer sans tricherie ni faux-semblant la condition humaine.


  • Pas de résumé disponible.