Correspondances de théodore tronchin, médecin de voltaire

par Laure virginie Bazire (Mothe)

Projet de thèse en Littératures française et francophone

Sous la direction de Catriona Seth.

Thèses en préparation à l'Université de Lorraine depuis le 05-02-2007 .


  • Résumé

    Le point de départ de ce travail est la correspondance échangée entre théodore tronchin, frédéric melchior grimm et louise d'epinay entre 1756 et 1766. théodore tronchin est à genève et écrit à ses deux amis restés à paris ; l'échange épistolaire débute peu de temps après la rencontre du trio et se termine lors de la nomination de tronchin comme médecin du duc d'orléans. cette correspondance permet tout d'abord de dérouler trois parcours sociaux réussir dans la seconde moitié du xviiie siècle, avec un point de départ commun, le déclassement. est-ce un facteur d'ascension sociale ? comment cela est-il perçu par les contemporains ? la place de tronchin dans ce trio, à la fois médecin et ami de grimm et de louise d'epinay, eux-mêmes amants, modifie-t-elle la nature de l'échange entre les êtres ? tronchin, médecin de voltaire, se signale par ses engagements en matière d'hygiène et de santé. quelles relations épistolaires entretient-il avec ses patients ? peut-on même parler de patients alors que la lecture des symptômes ne se fait qu'au travers des regards du patient ? le médecin fait souvent référence à ses << fonctions d'inspection de la vie humaine >>, et est vu par ses patients comme médecin des âmes et du corps >>. cette vision de son art peut-elle se rapprocher du travail de grimm, qui opère une naissance de la critique, dans la correspondance littéraire ? /...


  • Pas de résumé disponible.