L'oeuvre d'art comme objet de la connaissance historique - l'actualité de la monade dans 'sur le concept d'histoire' de walter benjamin

par Sylvain Maestraggi

Projet de thèse en Philosophie (métaphysique, épistémologie, esthétique)

Sous la direction de Danièle Cohn.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 07-12-2006 .


  • Résumé

    L'adoption du << matérialisme historique >> comme méthode de recherche et le diagnostic d'une catastrophe à la fois esthétique et politique à la fin des années 20 marquent un tournant dans l'oeuvre de walter benjamin. aux premières recherches esthétiques qui culminent avec 'origine du drame baroque allemand' en 1925, et qui placent le langage au coeur de la réflexion de benjamin, succède le projet historique dit des << passages >>, projet inachevé mais dont on déchiffre les enjeux à travers les exposés et les notes laissés par l'auteur, ainsi qu'à travers un ensemble de textes << satellites > dont les plus célèbres sont 'l'oeuvre d'art à l'époque de sa reproductibilité technique', 'sur quelques thèmes baudelairiens' et 'sur le concept d'histoire'. prenant à revers l'idée d'un changement de paradigme qui ferait passer la pensée de benjamin d'une philosophie de l'art d'inspiration métaphysique à une philosophie de l'histoire matérialiste, il s'agira d'observer ce que l'auteur présente comme la << refonte >> de sa pensée à la lumière de la reprise, dans le projet des << passages >>, des concepts issus de la théorie de la connaissance d'origine du drame baroque allemand, et, en premier lieu, du concept de << nomade >> qui y désignait l'historicité propre de l'oeuvre d'art.


  • Pas de résumé disponible.