Quelle est l'influence des mythes occidentaux fondamentaux sur la representation de la realite par l'intermediaire de constructions appartenant a l'univers imaginaire de la science-fiction.

par Anne Muller

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Anne Raulin.

Thèses en préparation à Paris 10 depuis le 01-02-2007 .


  • Résumé

    Après avoir étudié les amateurs de science-fiction française, au sujet des représentations qu'ils construisent, de leur quotidien et de leur avenir, en lien avec ce que signifie leur intérêt pour des univers imaginaires tels que ceux de la science-fiction, un questionnement global est apparu clairement. sachant que certaines oeuvres de science-fiction, souvent les plus reconnues, ont une capacité à cristalliser une vision du monde grâce à des histoires empruntes de grands mythes de cultures occidentales, il s'agit d'analyser, d'une part, le discours des amateurs new-yorkais à propos de leur ville et, d'autre part, la présence dans leurs lectures de récits inspirés, pus ou moins explicitement, de textes fondateurs parfois transformés par les nombreuses transmissions entre autre choses. depuis 2001, new york, métropole très souvent représentées dans les grandes oeuvres de science-fiction, se construit peut-être dans les discours comme une ville maudite frappée par une punition divine, montrant alors si les attentats du 11 septembre s'intègrent dans une vision de monde particulière. nous aborderons les thèmes de l'urbain évidémment et celui de la pérennité mythique de l'impact des connaissances culturelles sur la compréhension de faits ponctuels, dans le but de penser le réanchantement plus ou moins partiel du quotidien des secteurs sociaux.


  • Pas de résumé disponible.