Athènes dans la littérature néo-hellénique du vingtième siècle.

par Sophia Marolla

Projet de thèse en Études grecques et néo-helléniques

Sous la direction de Henri Tonnet.

Thèses en préparation à Paris 4 depuis le 21-11-2006 .


  • Résumé

    Notre étude sur la ville veut s'inscrire dans le domaine de la << littérature de la ville >>, selon la définition de lizy tsirimokou, où on étudie la ville réelle projetée dans la littérature et on examine les rapports de la ville littéraire à cette ville réelle. la littérature a toujours montré une grande fascination pour le phénomène de l'urbanité, la ville représentant un des éléments primordiaux dans l'histoire et la critique littéraire. dans la continuité du mémoire de dea, intitulé << la ville dans l'oeuvre de georges ioannou >>, où nous avons tenté une première lecture d'une ville littéraire à travers une grille, prêtée par le savoir-faire technique, nous allons cette fois procéder à un approfondissement de la méthode en l'appliquant à la lecture d'athènes à travers ses transcriptions dans la littérature néo-hellénique du vingtième siècle. l'analyse des textes à travers la grille proposée et ses indices topographiques, nous permettra de repérer et d'interroger les affinités entre la ville littéraire et la ville géographique à travers le témoignage de ses écrivains qui nous guideront, effectivement, à déterminer même des liens sémantiques ou émotionnels qui structurent la représentation littéraire de la ville et évaluer leur contribution éventuelle à une connaissance approfondie de celle-ci.


  • Pas de résumé disponible.