L'oeuvre au service de la respublica : analyse esthétique et analyse politique dans le brutus, le de republica, le de legibus et le de officiis.

par Clara Madec

Projet de thèse en Études latines et néo-latines

Sous la direction de Jacqueline Dangel et de Carlos Lévy.

Thèses en préparation à Paris 4 depuis le 15-11-2006 .


  • Résumé

    L'examen de la figure de l'orateur, sous les traits de l'emblématique figure cicéronienne, permet d'établir la complexité des liens entretenus par la parole et le pouvoir ainsi que leur évolution en fonction des différentes circonstances et des troubles caractérisant la fin de la république romaine. l'analyse se trouve ainsi au croisement de la rhétorique et de la philosophie politique. dans quelle mesure la conception idéale de service de l'etat est-elle adéquate pour désigner la conception du pouvoir politique dans la rome républicaine ? quelles sont les limites fixées à l'usage de la parole ? est-il possible d'en faire un usage illimité ? les divers héritages de la rhétorique cicéronienne sont un éclairage fructueux pour comprendre les enjeux de pouvoirs contenus dans la parole active. les spécialistes de communication du vingtième siècle revendiquent cet héritage. c'est ce lien entre la rhétorique ancienne et la rhétorique contemporaine, qui a effectué une véritable renaissance sous les traits de la communication politique ou manageriale, qui doit faire l'objet d'une analyse précise permettant d'éclairer les conceptions modernes de la communication à la lumière de leur grand ancêtre antique.


  • Pas de résumé disponible.