Chasseurs-cueilleurs acheuléens de la grotte du Lazaret "UA 26", Nice, Alpes-Maritimes : approche comportementale et analyse spatiale

par Mondher Mhamdi

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Liliane Meignen.

Thèses en préparation à Nice , dans le cadre de École doctorale Lettres, sciences humaines et sociales (Nice) depuis le 25-07-2006 .


  • Résumé

    Ce manuscrit présente une étude globalisante des comportements et mode de vie des groupes chasseurs-cueilleurs acheuléens de l’unité archéostratigraphique UA 26 de la grotte du Lazaret, à Nice (Alpes-Maritimes), il y a 160 000 ans environ. Ce niveau d’occupation a été fouillé entre 2003 et 2006 sur une surface supérieure à 90 m2, sous la direction d’Henry de Lumley. Le bon état de conservation et la richesse en matériel archéologique des différentes unités d’occupations font de ce gisement une référence importante pour les recherches concernant la période charnière entre Paléolithique ancien et moyen en Europe. Nos recherches ont porté principalement sur les traditions techniques, les comportements de subsistance des groupes acheuléens de l’UA 26 et leur mode d’occupation de la grotte du Lazaret au cours du Pléistocène moyen final. Dans ce but, nous avons analysé les productions lithiques, les restes osseux de grands mammifères de façon à déterminer précisément les activités réalisées au sein de la grotte à cette période. Ces premières données ont été complétées par une analyse spatiale intra-site pour laquelle nous avons mis au point une méthodologie originale développée sur SIG (logiciel ArcGis). Les résultats obtenus suite à cette démarche structurée en nombreuses interrogations portant sur les différents domaines impliqués (lithique, restes osseux, structures de combustion) montrent une spatialisation des activités de production/utilisation des outillages et de traitement des ressources animales (ici principalement exploitation du cerf), un résultat intéressant pour la période considérée. Une étude comparative avec les résultats antérieurement obtenus dans l’UA 25, niveau d’occupation sus-jacent publié par H. de Lumley et collaborateurs (2004), montre des différences dans l’organisation spatiale qui seraient à mettre en relation avec des modalités différentes d’occupation de la grotte selon les périodes (camp de base pour l’UA 26, puis campement temporaire (halte de chasse) pour l’UA 25). Au-delà de ces conclusions concernant l’organisation des groupes et leurs stratégies d’occupation du territoire et d’exploitation de l’environnement, cette comparaison entre deux "sols d’occupation" dans un même gisement a également permis de mettre en lumière un certain nombre de constatations d’ordre anthropologique concernant ces chasseurs-cueilleurs de la fin du Paléolithique ancien.


  • Résumé

    This manuscript presents an overall study of behavior and lifestyle of Acheulean hunter gatherer groups from about 160,000 years ago, whose remains were found in the archaeological stratigraphic unit UA 26 of Lazaret cave in Nice (Maritime Alps). This occupation level was excavated between 2003 in 2006 over a surface of over 90 m², directed by Henry Lumley. The quality of the conservation and the abundance of the archaeological material from the different units of occupation make this site an important reference for research concerning the transitional period between the lower and the middle Paleolithic of Europe. Our research mainly concerned technical traditions, and subsistence behavior of Acheulean groups from the UA 26 and the type of occupation of Lazaret cave that occurred during the end of the middle Pleistocene. We analyzed the stone tool production and remains of large mammifers in order to determine precisely what activities were carried out in the cave during this period. The first results were complemented by an intra-site spatial analysis for which we developed an original methodology using GIS (the ArcGis program). Results obtained following upon this procedure, structured into several levels of interrogation concerning different domains (lithics, bone remains, combustion structures), showed a spatialization of activities of production/use of tools and of treatment of animal resources (here, principally of deer), an interesting result for the period under consideration. A study comparing these results with earlier data for UA 25, an adjacent occupation level published by H. de Lumley and his colleagues (2004), shows differences in spatial organization which corresponds to different modes of occupation of the cave according to the period (base camp for the UA 26, then a temporary encampment (hunting stop) for the UA 25). Beyond these conclusions concerning group organization and strategy of occupation of the territory and exploitation of the environment, this comparison between two occupation levels in the same site revealed a certain number of anthropological results concerning hunter-gatherers at the end of the lower Paleolithic.