Les inédits du fonds de l'académie à la bibliothèque d'étude et de conservation de besançon : un milieu littéraire et politique dans la franche-comté du xviiie siècle.

par Julie Lablanche

Projet de thèse en Littératures française et francophone

Sous la direction de France Marchal-Ninosque.

Thèses en préparation à Besançon , dans le cadre de ED 38 - Langage, espace, temps, société depuis le 01-10-2010 .


  • Résumé

    En 1752 est fondée à besançon une académie des sciences, belles-lettres et arts, immédiatement placée sous la protection du duc de tallard, pair de france et gouverneur de la province. cette académie, qui prolonge le travail d'émulation et d'érudition entrepris par les sociétés littéraires qui l'ont précédée, traverse toute la seconde moitié du xviiie siècle et reste active jusqu'à la révolution française. comme d'autres régions du royaume, la franche-comté se dote ainsi d'une structure intellectuelle dont les membres, des comtois pour l'essentiel, se proposent d'examiner un certain nombre de points scientifiques, techniques, mais aussi littéraires, qui entrent en écho avec les grandes questions débattues par le siècle. la bibliothèque municipale de besançon conserve, dans son fonds de manuscrits, la collection particulière de l'académie, qui regroupe enregistrements de séances, discours prononcés, ouvrages reçus ainsi que dissertations, plus ou moins copieuses, constituant les réponses aux concours proposés en matière d'histoire, d'érudition, d'éloquence et d'art. l'intérêt de ce fonds de l'académie est qu'il a déjà prêté à des travaux d'historiens, mais pas encore à des travaux de poétique, et qu'il présente un nombre important d'inédits. en s'appuyant sur les méthodologies de l'archivistique, de la sociocritique, de l'histoire littéraire, de la poétique et de la critique génétique, on essaiera de redonner vie à un authentique milieu littéraire franc-comtois avant la révolution, de distinguer l'originalité des écrits académiques régionaux et de dégager les liens entre cette assemblée bisontine et différentes institutions à travers le royaume comme dans l'europe savante.


  • Pas de résumé disponible.