Le rôle des aspects psychologiques dans le processus judiciaire en cas de violence conjugale en france et en indonésie

par Ester Lianawati

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Jean-Luc Viaux.

Thèses en préparation à Rouen depuis le 11-01-2011 .


  • Résumé

    La fonction de la loi n°2004-23 pour l'élimination de violence conjugale en indonésie est mise en doute car elle pose des problèmes dans sa mise en oeuvre. il semble que ces problèmes ne puissent pas être séparés des aspects psychologiques. les stéréotypes des victimes et des auteurs associés au stéréotype des femmes ete des hommes affectent tout le monde, même ceux qui par profession ont à prendre en charge les victimes devant le processus judiciaire. les biais cognitifs et d'autres aspects psychologiques sont également supposés jouer un rôle dans le traitement des cas de violence conjugale. il est intéressant d'explorer le rôle des aspects psychologiques des cas de violence conjugale dans le processus judiciaire en comparant les conditions en indonésie et en france. la france est l'un des pionniers en matière de protection des personnes victimes de violences et elle vient d'adopter une nouvelle loi sur la violence psychologique qui devient un problème majeur en indonésie actuellement. de plus, bien que les femmes soient toujours traitées différemment des hommes d'une manière générale, les femmes françaises ne sont pas placées dans une position sociale inférieure comme le sont les indonésiennes. en outre, la france et l'indonésie appliquent le système inquisitorial de la loi. cependant, il existe de nombreuses différences entre ces nations, et celà implique l'effectivité d'aspects psychologiques dans le processus judiciaire relatif aux cas de violence conjugale. cette étude sera conduite dans plusieurs régions de la france et d'indonésie et utilisera une approche qualitative avec des entretiens et l'observation comme méthodes principales. les policiers et les magistrats sont les sujets principaux de cette étude, mais compte tenu de la procédure judiciare impliquant de nombreuses parties, la collecte de données comprendra également les auxiliaires de justice, les victimes, et d'autres parties.


  • Pas de résumé disponible.