Vivre avec l'algue verte : quelles régulations négociées des risques écologiques ?

par Alix Levain

Projet de thèse en Ethnologie

Sous la direction de Marie Roué et de Marc Barbier.


  • Résumé

    Consacrée à l'aide à la compréhension des formes possibles d'une gestion intégrée et participative de phénomènes environnementaux à caractère complexe et conflictuel, la thèse part du postulat que la construction et le traitement d'un risque écologique participent d'une expérience collective de recherche de sens et agissent comme un facteur de transformation des sociétés. mobilisant les acquis de l'éco-anthropologie et du domaine sciences-techniques-sociétés, elle s'appuie sur l'étude d'un cas d'eutrophisation littorale à macro-algues, les marées vertes en bretagne, pour traiter deux questions principales : quelles sont les ressources mobilisées par les acteurs dans la compréhension et l'analyse d'un phénomène naturel dans sa composition, anthropique dans ses causes, socio-économique dans dans ses conséquences ? a quelle 's' condition 's' l'échelon local peut-il dépasser les blocages et controverses pour devenir le lieu de construction de rapports sociaux et politiques intégrant de nouveaux risques, dans une logique d'adaptation ?


  • Pas de résumé disponible.