Nationalisme sindhi et soufisme au pakistan.

par Julien Levesque

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Jean-Luc Racine.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 05-10-2010 .


  • Résumé

    Ce projet de thèse se propose de questionner les liens entre une forme de construction politique moderne - le mouvement nationaliste du sindh pakistanais, séparatiste, laïc, appelant à la création de son propre état-nation - et une pratique religieuse 'traditionnelle' - le soufisme, entre culte de saints et ascétisme, dont les logiques renversent l'ordre politique temporel. cette thèse explorera la question des liens entre le mouvement nationaliste sindhi et la religiosité populaire soufie. comment les nationalistes sindhis, laïcs, se sont-ils inspirés et appuyés sur le soufisme dans l'établissement de leur mouvement pour l'indépendance du sindh? dans quelle mesure les pratiques soufies constituent-elles un élément essentiel de l'identité sindhie? enfin, pourquoi le mouvement nationaliste sindhi est-il aujourd'hui presque inexistant, alors que les tombes de saints ne désemplissent pas et que le ressentiment des sindhis envers l'état pakistanais persiste? bien qu'il ait perdu sa force en tant qu'organisation, dans quelle mesure ce mouvement représente-t-il une menace pour l'unité du pakistan, à travers sa remise en cause directe des fondements doctrinaires de l'état?


  • Pas de résumé disponible.