Au nom de 'l'inclusion', politiques publiques, pouvoir et conflits, les defis de la renovation urbaine : medellin, colombie.

par Laure Leibler

Projet de thèse en Géographie

Sous la direction de Alain Musset.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 22-10-2010 .


  • Résumé

    Depuis une dizaine d'années, la municipalité de medellín a mis en œuvre une série de programmes sociaux et urbains destinés en priorité au développement des quartiers populaires : désenclavement par l'arrivée du métro sous forme de téléphériques urbains (métrocable), programme d'éducation (écoles, bibliothèques, accès aux tic) et surtout programmes transversaux dans les quartiers les plus pauvres ('projets urbains intégraux'). relayant une politique 'd'urbanisme social' développée depuis 2004, ces pui concentrent l'action de la municipalité dans des zones déficitaires en restructurant l'espace public et en améliorant l'accès aux infrastructures de base, aux transports, à l'éducation, au logement et à la santé. cette thèse analyse le discours 'd'inclusion', au cœur de ce projet politique de ville et se propose de regarder dans quelle mesure la puissance publique parvient à introduire ses règles dans l'espace. nous étudierons les conséquences de ces projets sur la question du foncier et de l'habitat informel, la culture et la représentation politique et la question du contrôle territorial. une attention particulière sera portée aux acteurs (gouvernement national, municipalité, acteurs privés, etc.) de ces transformations, leur pouvoir et les conflits éventuels entre leurs prérogatives et priorités.


  • Pas de résumé disponible.