Le motif de la croyance à travers le cinéma de roberto rossellini

par Romain Lefebvre

Projet de thèse en Études cinématographiques et audiovisuel

Sous la direction de Edouard Arnoldy et de Dork Zabunyan.

Thèses en préparation à Lille 3 , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Villeneuve d'Ascq, Nord) depuis le 01-10-2010 .


  • Résumé

    Ce travail suivra au moins deux axes. le premier consistera à pousser l'étude des films de rossellini, de leur dramaturgie et des opérations formelles qui les composent. le deuxième s'appuiera sur les films pour aborder un thème plus général : celui de la croyance. celle-ci fera l'objet de plusieurs questionnements, tout d'abord sur sa définition. la croyance dont il sera question est une croyance non religieuse, telle que la définit gilles deleuze dans l'image-temps ; une croyance ' en ce monde-ci '. le texte de deleuze aura une place essentielle dans la mesure où il fait de la croyance une opération positive et la présente comme un devoir en même temps qu'une force pour le cinéma. il est facile de faire un lien entre le projet de rossellini qui cherche à s'opposer aux lamentations stériles de l'art, et la croyance deleuzienne qui vise à redonner à l'homme un monde avec lequel un lien préalablement existant aurait été rompu. la positivité des deux propositions fait leur valeur commune, mais la mise en relation des films de rossellini avec le texte de deleuze ne rend pas toujours un son si clair. l'étude de l'œuvre de rossellini, avec ses personnages et ses figures religieuses nous conduira à penser la place de la religion dans le cadre d'une croyance qui serait athée. rossellini semble par ailleurs, par l'esprit même de son projet didactique, s'opposer à tout appel à la croyance. il s'agira donc également d'étudier le rapport entre croyance et savoir. pour mieux identifier la croyance et ses manifestations cinématographiques, d'autres cinéastes (pasolini, dreyer…) et d'autres philosophes ou théoriciens (kierkegaard, nietzsche, blanchot…) seront convoqués.


  • Pas de résumé disponible.