Le féminin et le maternel dans les fonctionnements limites et addictifs.

par Caroline Lecoutre

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Françoise Neau.

Thèses en préparation à Paris 7 depuis le 07-12-2010 .


  • Résumé

    Alors que dans notre pratique clinique, nous nous trouvons régulièrement confrontés dans l'écoute des patientes de différents âges à la question du féminin et de ses avatars, dont la psychopathologie se fait parfois la dénonciatrice, nous souhaitons dans le cadre de notre travail réfléchir sur les problématiques du féminin et du maternel chez des patientes présentant un fonctionnement limite et engagées dans des conduites addictives sur le mode anorexique, boulimique ou alcoolique. le référentiel analytique constitue le support de notre réflexion. le travail repose sur une méthodologie croisée utilisant, d'un côté, le matériel apparu au fil des séances dans le cadre de psychothérapie analytique de patientes présentant un fonctionnement limite et addictif, et, d'un autre côté, les épreuves projectives proposées à de jeunes patientes engagées dans des conduites addictives et présentant les mêmes caractéristiques de fonctionnement. dans ce travail, nous proposons d'interroger, entre autres, la qualité des identifications maternelles et féminines, le travail de la haine et le masochisme au regard du travail de deuil, la place de l'incestuel et les avatars de l'emprise, les conditions d'accès possible à la féminité génitale…


  • Pas de résumé disponible.