L'acquisition d'un paradigme : éclairage multidimensionnel sur la mise en place des déterminants chez quatre enfants entre 1;6 et 3;5

par Marine Le mené

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Anne Salazar Orvig.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (Paris) , en partenariat avec Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (établissement de préparation) depuis le 17-10-2010 .


  • Résumé

    De par leur présence à l’interface entre plusieurs domaines linguistiques (phonologie, morpho-syntaxe, sémantique ou pragmatique), les déterminants ont depuis longtemps suscité l’intérêt des chercheurs en acquisition. On trouve ainsi de nombreux travaux portant notamment sur les contraintes phono-prosodiques, lexico-syntaxiques, sémantiques ou pragmatiques à l’œuvre dans le processus d’acquisition de ces formes, mais peu d’entre eux ont cherché à proposer une analyse combinée de ces facteurs, en tenant compte à la fois des morphèmes adultes et des formes de transition (omissions et fillers). Nous avons donc souhaité, dans le cadre de ce travail, décrire l’émergence des déterminants et de leurs proto-formes en essayant de saisir, dans une perspective multidimensionnelle intégrant à la fois des facteurs distributionnels et fonctionnels, quels facteurs influencent le plus ce processus, et à quelles périodes. Cette thèse repose sur l’analyse d’un corpus longitudinal de quatre enfants, âgés de 1;6 pour le plus jeune lors de la première séance sélectionnée à 3;5 pour le plus âgé lors de la dernière. Nous avons repéré au sein de ce corpus tous les noms produits par les enfants ainsi que les formes les précédant et chaque syntagme a fait l’objet d’une analyse phono-prosodique, lexico-syntaxique, sémantique, pragmatique et discursive. Les résultats montrent d’une part que tous les facteurs distributionnels peuvent - à des degrés différents - influencer la production des formes pré-nominales, et d’autre part, que les usages que les enfants font des formes témoignent d’une sensibilité précoce à certains contrastes pragmatico-discursifs. Toutefois, aucun des facteurs pris séparément n’a permis de rendre compte de l’intégralité des productions des enfants. L’analyse conjointe de ces facteurs distributionnels et fonctionnels a confirmé les tendances dégagées au préalable et a mis en évidence l’influence d’un ensemble de facteurs (et en particulier, phono-prosodique, syntaxique et pragmatique) plus que d’un facteur unique ou prédominant tout au long du processus d’acquisition des déterminants.

  • Titre traduit

    Acquiring a paradigm : multidimensional perspective on the setting up of determiners in a corpus of four children from 1;6 to 3;5


  • Résumé

    Given their presence at the crossroads of different linguistic fields (phonology, morphosyntax, semantics or pragmatics), determiners have for a long time aroused the interest of language acquisition researchers. We thus find several studies dealing with the phono-prosodic, lexical and syntactic, semantic or pragmatic constraints involved in the acquisition of determiners. But only few of them have provided a combined analysis of all these factors, considering both adult morphemes and transitional forms (omissions and filler syllables). Our study aims to describe the emergence of filler syllables and determiners and understand - in a multidimensional perspective examining simultaneously distributional and functional factors - which factors may affect the acquisition process, and over which periods of time. Our study is based on a corpus of four children, aged from 1;6 for the youngest in the first selected session to 3;5 for the eldest in the last session. We first identified all the noun phrases produced in the data and each occurrence was then analysed according to phono-prosodic, lexical, syntactic, semantic, pragmatic and discursive factors. Our results show that each distributional factor may influence, at different degrees, the production of pre-nominal forms and that children’s use of forms shows early sensitivity to pragmatic factors. However, none of the factors taken separately have accounted for all of the children’s productions. An additional combined analysis of both distributional and functional factors has supported the initial trends and highlighted the influence of a series of factors (and in particular, phono-prosodic, syntactic and pragmatic), more than a single and predominant one throughout the acquisition process of determiners.