Quête identitaire et féminisme dans le roman arabe postcolonial

par Camille Harrison (Labbioui)

Projet de thèse en Études arabes et islamiques

Sous la direction de Boutros Hallaq.

Thèses en préparation à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (Paris) , en partenariat avec Centre des Etudes Arabes et Orientales (Paris) (laboratoire) depuis le 08-12-2010 .


  • Résumé

    Cette thèse se propose d'identifier les représentations de la pensée coloniale à travers l'écriture romanesque de l'écrivaine marocaine layla abu zayd qui compte parmi les figures de proue de la littérature féministe de la dernière décennie du 20ème siècle au maroc. le premier registre se déploie sur deux axes étroitement liés : la ' macro-autorité' imposée par le pouvoir colonial, et la 'micro-autorité' qui s'exprime à travers les valeurs patriarcales de la société marocaine. la résistance de ces deux formes se fait à travers une forme narrative spécifique incarnée par des modes particulier de récit et de diversité linguistique locale (l'arabe, le berbère), de registres (arabe standard, différents dialectes arabes) et de transmission (l'écrit et l'oral). cette recherche sera déployée sur 3 parties : identité nationale et modernité, modernité et féminisme et modernité et individu. nous appliquerons la théorie post moderniste qui se prête volontairement à nos textes qui sont d'ordre postcolonial et féministe.


  • Pas de résumé disponible.