Claude Debussy et l'humour

par Benjamin Lassauzet

Projet de thèse en Musique et musicologie

Sous la direction de Alessandro Arbo et de François de Médicis.

Thèses en préparation à Strasbourg , dans le cadre de École doctorale Humanités (Strasbourg) depuis le 03-11-2010 .


  • Résumé

    Comme pour la plupart des compositeurs, la recherche musicologique qui s’intéresse à Debussy a tendance à privilégier ses œuvres « sérieuses » (La Mer, Pelléas et Mélisande, Prélude à « L’après-midi d’un faune »…). Pourtant, ce compositeur a créé une vingtaine d’œuvres « humoristiques » (parmi lesquelles figurent La boîte à joujoux, General Lavine – eccentric, l’Etude pour les cinq doigts, Children’s corner, Hommage à Pickwick P.P.M.P.C.,…). En outre, sa correspondance, ainsi que ses critiques musicales (écrites derrière le masque de M. Croche, son impitoyable double) témoignent d’un humour toujours présent. Il convient donc de s’interroger sur la place de la production légère dans l’œuvre debussyste : d’où tire-elle ses sources, a-t-elle évolué, quels procédés musicaux la caractérisent… ? Pour aborder ces questions, il est nécessaire de saisir dans toute sa complexité la notion d’humour, afin de comprendre les conditions d’existence du rire ; et de l’appliquer à la musique – de tous les arts celui qui semble le moins se prêter au rire.

  • Titre traduit

    Claude Debussy and humour


  • Pas de résumé disponible.