Religion, éducation et savoir aux iles marquises.

par Isabelle Lepleux

Projet de thèse en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Charles Gardou.

Thèses en préparation à Lyon , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'éducation, psychologie, information et communication (Lyon) depuis le 01-12-2008 .


  • Résumé

    Un archipel isolé au milieu du pacifique, c'est le fenua enata, la terre des hommes. ainsi se nomment depuis des siècles, dans la langue vernaculaire, les iles marquises. une terre et des hommes. une terre protectrice et nourricière soutenue par une nature puissante et sauvage qui toujours fixe les règles. des hommes qui sont des rescapés de l'histoire et qui portent en eux à la fois le traumatisme de l'extinction et celui de l'acculturation. un passé douloureux, un présent tumultueux et un futur incertain... l'école sous sa forme occidentale, est apparue aux marquises avec les premiers missionnaires vers le milieu du 19ème siècle. les croyances des marquisiens, leurs liens à la nature et au monde, les modes traditionnels de transmissions du savoir se sont trouvés bouleversés par l'imposition empressée de nouveaux modèles édictés par l'eglise. mais paradoxalement, c'est à un évêque que l'on doit la réhabilitation de certains aspects du paganisme, ainsi que le renouveau culturel très fortement ressenti dans tout l'archipel. dans ce contexte, nous chercherons à comprendre dans quelle mesure les bouleversements du passé et les évolutions du présent infléchissent-ils le rapport au savoir des jeunes marquisiens.


  • Pas de résumé disponible.