Minorités linguistiques, dynamiques identitaires et pratiques éducatives en milieu plurilingue. etudes croisées de cas en europe.

par Marie Leroy

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Véronique Castellotti.

Thèses en préparation à Tours , dans le cadre de Sciences de l'Homme et de la Société depuis le 05-11-2010 .


  • Résumé

    Ce projet de doctorat propose d'étudier les rapports entre pratiques éducatives et processus de minoration/minorisation dans différentes régions d'europe. la mise en place de dispositifs éducatifs prenant en compte les langues de minorités se heurtant bien souvent à des réticences identitaires, la confrontation de diverses interprétations de la pluralité linguistique permettrait de poser la question des dynamiques d'identifications linguistiques en jeu actuellement en europe. plus concrètement, il s'agira de s'interroger sur les pratiques et les représentations des acteurs mais aussi sur les divergences liées aux démarches d'identification. en effet, un croisement d'études de cas dans différentes régions d'europe participe au décloisonnement des catégories préétablies pour favoriser une réflexion sur les processus guidant les acteurs dans leurs pratiques et leurs rapports aux langues et à leurs apprentissages. le croisement des études menées principalement en alsace et au tyrol du sud sur les représentations des acteurs, et sur les pratiques éducatives, permettrait ainsi de reposer la question du lien entre identité et langue à une échelle transnationale. cette recherche contrastive propose de s'appuyer sur d'autres exemples européens pris notamment au pays-bas, en belgique, au danemark, en allemagne, en autriche, et en italie. pour tenter de comprendre les mécanismes en jeu dans ces nouveaux rapports à l'altérité et aux langues, il s'agira de s'intéresser plus spécifiquement aux relations entre les minorités en quête de reconnaissance et, celles qualifiées de nouvelles, les migrants, dans leurs rapports aux langues. en outre des recherches théoriques, des visites de terrain seront réalisées afin de sonder les pratiques éducatives relatives aux minorités linguistiques. par le biais d'entretiens menés auprès des acteurs des sphères associatives, politiques et éducatives, par des observations de classes ainsi que par l'étude des discours médiatiques nous tenterons d'analyser les processus d'identification liés aux langues de minorité.


  • Pas de résumé disponible.