La tentation lyrique : tragique et consolation dans l’œuvre romanesque d’André Malraux

par Chamberlin Lengongo

Projet de thèse en Langues et littérature francaises

Sous la direction de Jean-Michel Maulpoix.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Lettres, langues, spectacles (Nanterre) depuis le 23-11-2010 .


  • Résumé

    Le tragique semble encore être au cœur de la littérature française au XXe siècle malgré la mort de la tragédie classique évoquée par des critiques comme Georges Steiner. En effet, la mort de la tragédie ne renvoie pas pour autant à la disparition du tragique. Bien au contraire, le tragique survit et prend de nouvelles formes dont celle du roman. C’est précisément cette « nouvelle forme » que nous analysons dans cette thèse intitulée « La tentation lyrique : tragique et consolation dans l’œuvre romanesque d’André Malraux » car « le roman moderne est […] un moyen d’expression privilégiée du tragique de l’homme, non une élucidation de l’individu ». C’est dans ce sens que ses romans participent de ce que Jean-Marie Domenach appelle le retour du tragique qui, dans son retour ne se limite plus au cadre du théâtre mais le déborde pour ainsi finir par s’investir dans d’autres genres tels le roman, la poésie, la musique voire le cinéma. Cette étude porte donc sur la vision tragique de Malraux. Elle examine comment elle se forge, son évolution et son mode d’expression. Nous essayons ainsi de voir les rapports complexes qui existent, chez Malraux, entre le tragique et le lyrique. Nous tentons, en outre, de voir comment Malraux parvient à sublimer ce tragique moderne en développant une poétique de la consolation.

  • Titre traduit

    Lyric temptation : tragedy and consolation in the novel of Andre Malraux


  • Résumé

    The tragedy still seems to be in the middle of the French literature at the XXème century in spite of the death of the traditional tragedy evoked by critics like George Steiner. Indeed, the death of the tragedy does not return therefore to the disappearance of the tragedy. Quite to the contrary, the tragedy survives and takes new forms of which that of the novel. It is precisely this “new form” which we analyze in this thesis entitled “lyric temptation: tragedy and consolation in the novel of Andre Malraux” because “the modern novel is […] a means of expression privileged of the tragedy of the man, not an elucidation of the individual”. It is in this direction which its novels take part of what Jean-Marie Domenach calls the return of the tragedy which, in its return is not limited any more to the framework of the theatre but overflows it for thus ending up investing in other kinds the such novel, poetry, the music even the cinema. This study thus relates to the tragic vision of Malraux. It examines how it is forged, its evolution and its mode of expression. We thus try to see the complex relationship which exists, at Malraux, between the tragedy and the lyric one. We try, moreover, to see how Malraux manages to sublimate this modern tragedy by developing poetic consolation.