Être vieux en Égypte aux époques lagide et impériale

par Marie-Caroline Livaditis

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Anne-Marie Guimier-Sorbets.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Milieux, cultures et sociétés du passé et du présent (Nanterre) , en partenariat avec Équipe ESPRI (Nanterre) (equipe de recherche) depuis le 01-10-2010 .


  • Résumé

    Cette étude concerne les personnes âgées en Égypte aux époques lagide et impériale et s’inscrit dans le cadre de la connaissance et de l’évolution de la structure de la famille et d’une société de l’Antiquité, multiculturelle. Ce travail a été mené en croisant différents types de sources, telles que les sources textuelles ou iconographiques. Au cours de cette thèse, nous avons tenu compte du sexe quand cela était possible. La situation des plus âgés en Égypte aux époques lagide et impériale a été envisagée en comparaison de celle des vieux dans les autres civilisations du monde grec de l’époque hellénistique et impériale. La question des limites de la vieillesse en Égypte ptolémaïque et romaine est un problème inhérent à l’étude. Nous avons en premier lieu défini les bornes temporelles et les caractéristiques biologiques et physiques associées au fait d’être vieux. Dans une première partie, nous nous intéressons à la question de la démographie de la population égyptienne ainsi qu’à la structure et à l’organisation des ménages incluant des personnes âgées. La seconde partie aborde le point de vue de celui qui est vieux. Nous y traitons de ses stratégies de vie et de survie : les moyens à sa disposition pour subvenir à ses besoins, la manière dont il employait la vieillesse dans les écrits et les représentations iconographiques, dans quelles circonstances et dans quel(s) but(s). Enfin, nous envisageons la manière dont la vieillesse était considérée à travers les attitudes des membres de l’entourage du sujet âgé et celles officielles, reflet d’une norme sociale.

  • Titre traduit

    To be old in ptolemaic and roman Egypt


  • Résumé

    This study concerns the elderly in Egypt during the Ptolemaic and Roman periods and aims to provide a better understanding of the family organization and its evolution in a multicultural society during antiquity. For this purpose, different categories of sources, principally textual and iconographical, have been crosschecked. When possible, we took into account the differences between the sex. The situation of the elderly egyptians was elucidated by comparison with that of the elder generation from other parts of the Greek world during Hellenistic and Roman periods. To define the chronological beginning of old age during the Ptolemaic and Roman periods is a fundamental question in this study and therefore we had to pose the temporal limits and the biological and physical characteristics associated with old age. In the first part, we focused on the demographic of the elderly population and on the structure and organization of the household including old people. The second part approaches the point of view of the elderly itself. Here, we look at their lives and survival strategies : means to provide for their own needs, the way they used their old age in written documents and in iconographic representations, in what circonstances and for what goals. We then examine the way the elderly were considered through the attitudes of their relatives and close circle and of the official society which reflects the social standard.