Aspects juridiques de la politique maritime Iranienne dans le golfe persique

par Omid Lahabi

Projet de thèse en Droit international

Sous la direction de Syméon Karagiannis.

Thèses en préparation à Strasbourg , dans le cadre de École doctorale Droit, science politique et histoire (Strasbourg) depuis le 08-11-2010 .


  • Résumé

    Cette recherche intitulée 'aspects juridiques de la politique maritime iranienne dans le golfe persique' essaie d'examiner la législation et la politique de l'iran sur son très large littoral dans le golfe persique et l'application de sa politique maritime d'un point de vue juridique. notre recherche va porter principalement sur la difficulté de tracer les frontières iraniennes dans le golfe persique et d'appliquer ses propres règles dans son espace maritime. en effet, la première loi iranienne sur les droits de l'iran dans le golfe persique et la mer d'oman a été adoptée en 1934. deux lois supplémentaires ont été adoptées en 1959 et 1993, ainsi qu'un décret ministériel en 1973, relatif au tracé des lignes de base de l'iran dans le golfe persique. a chaque évolution legislative, l'iran a tenté de se conformer aux nouveaux instruments internationaux, malgré le fait qu'il n'a jamais ratifié les conventions relatives au droit de la mer. la dernière loi iranienne de 1993, a été critiquée par les etats-unis et l'union européenne pour ce qui concerne le tracé des lignes de base droites, le régime de passage inoffensif des navires de guerre ainsi que le régime juridique des archipels. une autre difficulté de l'iran dans le golfe persique est relative à son différend territorial avec les emirats arabes unis à propos de la souveraineté des trois îles de grande tombe, petite tombe et abu moussa.


  • Pas de résumé disponible.