L'institutionnalisation de l'orientation scolaire dans le dispositif educatif depuis 1959 : enjeux corporatifs et ideologiques.

par Paul Lehner

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Bernard Pudal.

Thèses en préparation à Paris 10 depuis le 12-01-2010 .


  • Résumé

    A partir d'une sociologie politique des politiques éducatives de 1959 à nos jours, des archives nationales et syndicales et d'entretiens, la thèse tend à réaliser une sociologie du métier de conseiller d'orientation psychologique. cette 'socio-histoire' du métier de conseiller d'orientation constitue le moyen de fournir des éléments de compréhension et d'explication du phénomène actuel de l'orientation scolaire. en effet, en ce que l'orientation scolaire constitue depuis 1959 l'instrument de la 'démocratisation' scolaire, et en cela l'outil légitime de la sélection scolaire. ainsi devient elle l'objet de redéfinitions et de réappropriations par le corps enseignants, par les experts en sciences sociales et par les politiques. dans le prolongement de la sociologie du curriculum impulsé par e. durkheim dans l'évolution pédagogique en france, la thèse s'intéresse au processus d'élaboration d'une norme scolaire au principe de l'orientation d'un élève sanctionnant l'élève et favorisant l'individualisation des parcours scolaires, qui, en concaténation, permet de saisir le rapport entre école et idéologie néo-libérale. en outre, la thèse s'intéresse à instrumentalisation de l'orientation scolaire pour les besoins de l'économie. ces axes de recherche permettent in fine de déconstruire la notion de 'démocratisation' scolaire en objectivant la question de l'orientation scolaire se trouvant au centre de notre système éducatif.


  • Pas de résumé disponible.