De l'éthique à l'école

par Corinne Roux-Lafay (Lafay)

Thèse de doctorat en Psychanalyse

Sous la direction de Jean-Bernard Paturet.

Thèses en préparation à Montpellier 3 , dans le cadre de Langues, littératures, cultures, civilisations - ED 58 depuis le 01-12-2009 .


  • Résumé

    La construction identitaire des enseignants est forgée sur un imaginaire universalisant et une abstraction du sujet de raison, au nom de la neutralité républicaine excluant par principe toute dimension intersubjective. dès lors se pose la question de savoir si l'école peut répondre à ses missions (instruire, éduquer, former) sans pour autant renoncer à l'idéal, voire au mythe qui la porte, en raison d'un paradigme dominant dans la conception républicaine du métier : celui d'une totale maîtrise professionnelle se déclinant à travers un référentiel de compétences. le processus d'objectivation et de rationalisation des compétences professionnelles est alors la garantie dont disposeraient les enseignants, en vue de neutraliser la conflictualité des liens intersubjectifs. la compétence première du référentieldes professeurs est ainsi le fait d' 'agir en fonctionnaire de l'etat et de manière éthique et responsable'. mais une telle étique est-elle réductible à une compétence : capacité à mobiliser, dans des situations variées et inédites, des connaissances hétérogènes engageant à la fois le sujet cognitif et le sujet de l'inconscient ? et si l'éthique n'est pas susceptible d'être évaluée, si elle ne survient qu'à la faveur d'un dessaisissement du sujet dont le sens reste interroger, comment former les former les enseignants à l'éthique ?


  • Pas de résumé disponible.