La complexité de l'instauration des cadres instituants : la mise en exposition artistique au prisme de l'énonciation éditoriale.

par Marianne Lacharriere

Projet de thèse en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Emmanuël Souchier.

Thèses en préparation à Paris 4 depuis le 17-11-2009 .


  • Résumé

    Ce projet concerne la façon dont les enjeux de pouvoir se matérialisent au cœur d'un espace d'exposition entre les différents acteurs participant à sa mise en œuvre. nous proposons d'aborder l'exposition et son 'texte', au sens de jean davallon, sous l'angle de l'énonciation éditoriale, définie par emmanuël souchier : c'est-à-dire en tant qu'objet construit par une énonciation collective, produite par toute instance susceptible d'intervenir dans sa conception. cette articulation théorique nous amène à interroger la complexité de l'instauration des cadres instituants et la capacité des intervenants à transformer la réception. il s'agit de considérer l'organisation du texte de l'exposition, sa mise en forme, et d'étudier l'articulation des différents énonciateurs au sein de son existence matérielle, créant des représentations particulières pour le public, pour nous centrer sur la performativité du dispositif et sa capacité à configurer les acteurs, leurs pratiques, les espaces de négociation qui entrent en jeu et les possibilités qu'ils ouvrent. cette recherche abordera l'élaboration du mode de rencontre proposé par l'exposition, à travers une matérialité conçue intentionnellement cherchant à 'donner à voir', de même qu'un texte 'donne à lire', ayant des conséquences sur le processus de réception. la nouvelle médiation engendrée par cette matérialité pourrait susciter de nouvelles représentations, dépassant celles énoncées dans les discours des concepteurs. l'exposition se confronterait alors à la dimension intégrationnelle de la matérialité de la mise en œuvre. de ce fait, le mode de rencontre entre visiteurs et objets exposés ne véhiculerait pas uniquement la représentation et le discours 'maîtrisé' des concepteurs et la réception négociée de chaque individu. la dimension énonciative de l'ensemble des acteurs impliqués et des objets exposés devrait être prise en considération dans le processus de signification instauré.


  • Pas de résumé disponible.