Contributions à une philosophie du dispositif, Usages de Foucault

par Simon Lemoine

Thèse de doctorat en Philosophie (métaphysique, épistémologie, esthétique)

Sous la direction de Jean-Claude Bourdin.

Thèses en préparation à Poitiers , dans le cadre de Lettres, pensées, arts et histoire « civilisation et littérature de l’antiquité à nos jours »Ed 525 depuis le 05-01-2009 .


  • Résumé

    Une partie significative des rapports humains est impensée. Ces rapports invisibles sont diffus, hétérogènes, bigarrés, médiatisés, retardés, amplifiés, hybridés, échappant à la pensée d'entendement. Dans de très nombreux lieux, ces rapports tournent à l'avantage des dispositifs, c'est-à-dire qu'ils font faire mille actions à des sujets, que ceux-ci n'auraient pas fait de leur propre chef, et également qu'ils constituent peu à peu ces sujets, en fonction de leurs fins (ils façonnent des sujets ergonomiques , persistants, polarisés, etc.). Ces rapports déterminants ont lieu largement dans la dimension microphysique, ordinairement négligée. Ce continent largement inexploré, c'est l'étude attentive des dispositifs qui nous amène à en apercevoir l'existence et l'importance.


  • Pas de résumé disponible.