‘effet des entrainements phonologiques et multisensoriels a la connaissance des lettres sur l'acquisition du principe alphabetique chez les enfants pre-lecteurs. approche developpementale'.

par Helene Labat

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Annie Magnan.

Thèses en préparation à Lyon 2 depuis le 01-01-2007 .


  • Résumé

    La connaissance des lettres à l'école maternelle constitue un puissant prédicteur de la réussite ultérieure en lecture (e.g., adams, 1990 ; foulin, 2007). en effet, les enfants qui possèdent une bonne connaissance des lettres sont dans une situation privilégiée pour apprendre à lire et écrire. comment aider les enfants qui entrent dans l'apprentissage formel avec une maîtrise insuffisante des lettres ? les effets d'entraînements ont été évalués afin de faciliter l'acquisition du principe alphabétique. les recherches initiées par gentaz (e.g., bara, gentaz, colé, & sprenger-charolles, 2004) étudient les effets bénéfiques d'entraînements multisensoriels à la connaissance des lettres, notamment des explorations visuo-haptique et haptique. dans cette perspective, le premier objectif de cette thèse est de comparer les effets positifs des entraînements qui diffèrent sur le type d'explorations sensorielles (visuelle, auditive, haptique et graphomotrice) et sur le nombre de modalités sensorielles sollicitées. ainsi, l'effet spécifique de chaque modalité et l'apport de l'exploration combinée multisensorielle pourront être déterminés sur la connaissance intra- et inter-modales des lettres entraînées et non entraînées, sur la lecture et sur l'écriture chez les enfants pré-lecteurs (3 et 5 ans). le second objectif est d'étudier le rôle d'une exploration séquentielle orientée suivant les règles conventionnelles du code écrit et l'apport du feedback visuel sur le développement du mode de contrôle rétro-actif des mouvements.


  • Pas de résumé disponible.