Comprendre l'invention de l'économie politique au xviiie siècle a partir d'un observatoire provincial : la bretagne.

par Deborah Liebart

Projet de thèse en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Jean-Yves Grenier.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 27-10-2006 .


  • Résumé

    Le but de la thèse que nous proposons sera de déplacer le point de vue des représentations économiques savantes afin de les intégrer dans un système plus large et plus complet en utilisant pour ce faire un ''observatoire provincial'' : la bretagne. la constitution d'un tel objet d'étude semble être un décalage nécessaire pour mettre à jour des types de représentations économiques encore peu étudiées. cet observatoire aura pour double épicentre les villes de nantes, subdélégation de bretagne et de rennes, située dans les terres. la ville de nantes offre un panorama de choix quant aux questions d'économie portuaire de par la présence de nombreux milieux liés à l'activité du négoce, tandis que rennes, ville d'intendance, propose un terrain plus administratif. il s'agira de dépasser la dichotomie entre théorie et pratique : cela permettra de reconstituer la manière dont s'invente au xviii ème siècle l'économie politique dans une province comme la bretagne. ce choix n'est pas anodin car la bretagne est à l'époque une province autonome, ce qui engendre quelques particularités administratives et juridictionnelles : création d'une intendance, présence d'un parlement et d'états provinciaux.


  • Pas de résumé disponible.