Rapport entre musique et identité chez les touaregs du sud-est algérien.

par Catherine Legras

Projet de thèse en Musique et musicologie

Sous la direction de Esteban Buch.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 13-12-2006 .


  • Résumé

    La recherche se situe auprès des touaregs vivant dans l'extrême sud-est de l'algérie, la région de l'ajjer, autour de la ville de djanet. elle concerne la musique pratiquée et son apport avec la notion d'identité : de quelle manière la musique est-elle le reflet de l'identité touarègue dans cette région ? il sera fait un tour d'horizon des pratiques musicales des touaregs dans l'ajjer. trois champs d'études seront privilégiés : la pratique instrumentale avec la vièle monocorde 'imzad' et la flûte 'tazammart', la fête annuelle de la sebeiba qui se déroule à djanet, les musiques récentes. l'étude pourrait donner prétexte à deux approches : l'une proprement musicologique et l'autre plus globale dans une mise en perspective avec la société (fonctionnement, changement, évolution...). a travers ces pratiques musicales contemporaines, nous observerons ce que cette société conserve et ce qu'elle oublie de son patrimoine musical, comment elle transforme et ce qu'elle crée. nous étudierons ce qui est de l'ordre de la mémoire et de la conservation d'un patrimoine et ce qui s'inscrit dans une dynamique de recomposition, transformation ou création. nous nous demanderons ensuite en quoi ces actions sont éventuellement révélatrices d'une attitude vis-à-vis de la notion d'identité culturelle : appartenance, éloignement ou renouvellement, mais aussi transmission, répartition des rôles hommes/femmes, rapport aux nouvelles technologies, engagement politique...


  • Pas de résumé disponible.