L'esprit chinois. L'analyse psychoculturelle à distance du comportement politique et du conflit diplomatique de la Chine

par Chih-chi Lee

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Jean-Pierre Cabestan.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de Ecole doctorale des hautes études en sciences sociales ED 286 depuis le 14-12-2006 .


  • Résumé

    Depuis longtemps, l'europe se désintéresse du conflit asie-pacifique, notamment celui opposant la rdc (république de chine) et la rpc (république populaire de chine), en raison de son éloignement géographique et de sa propre faiblesse militaire par rapport aux états-unis. malgré le retrait manifesté par l'ue dans la relation crispée qu'entretiennent les deux rives, la création de l'art (asean regional forum) en 1994 puis celle de l'asem (asia europe meeting) affirment de plus en plus l'ue comme partie prenante dans les débats sur la sécurité de la région asie-pacifique. taïwan, en temps que principale variable qui pourrait inciter la chine à briser le 'statu quo' en vigueur depuis 1949, occupe une position sensible mais géo-stratégique aux yeux de l'europe. par la coopération économique entre taïwan, la chine et l'ue, une relation triangulaire sous-jacente s'instaure graduellement : plus l'ue intensifie ses relations économiques et politiques avec la chine, plus elle se trouve confrontée à la question taïwanaise. cette thèse est donc destinée à étudier le rôle de l'ue dans la relation sino-taïwanaise sous l'angle de la psychologie géopolitique : une approche dénommée par l'auteur.


  • Pas de résumé disponible.