La synesthésie, les sens et la quasi-synesthésie en art

par David Landais

Projet de thèse en Philosophie (métaphysique, épistémologie, esthétique)

Sous la direction de Jérôme Dokic.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales depuis le 21-12-2006 .


  • Résumé

    La synesthésie est un phénomène dans lequel soit (i) la stimulation d’une modalité sensorielle A déclenche une sensation dans A de même qu’une sensation additionnelle dans A (dans le cas de la synesthésie unimodale, comme la synesthésie graphème/couleur), soit (ii) la stimulation d’une modalité sensorielle B déclenche une sensation dans B et dans une autre modalité sensorielle C (dans le cas d’une synesthésie bimodale, comme l’audition colorée). Dans cette thèse, je me propose de montrer que la synesthésie est un phénomène sui generis quasi-perceptif. À cet effet, je développe une conception sémantico-perceptive de la synesthésie, que j’appelle le maniérisme perceptif. Cette conception concerne l’expérience synesthésique et son contenu perceptif. J’introduis la synesthésie et son arrière-plan phénoménologique et empirique. Je présente six types de synesthésie et propose plusieurs sous-distinctions pertinentes. Je montre que ces six types se réduisent finalement à trois types de base. Puis je discute quelques problèmes théoriques et méthodologiques posés par l’étude philosophique de la synesthésie, et présente quelques théories récentes de ce phénomène. Enfin, je suggère d’utiliser les termes « synesthésie » et « expérience synesthésique » avec précaution dans le domaine de l’esthétique et discute de quelques sujets relatifs à la musique visuelle, le musicalisme d’Henri Valensi et l’alphabet plastique d’Auguste Herbin.

  • Titre traduit

    Synesthesia, the senses and quasi-artistic synesthesia


  • Résumé

    Synesthesia is a phenomenon in which either (i) stimulation of a sense modality A triggers a sensation in A as well as an additional sensation in A (i.e., unimodal synesthesia, like grapheme/color synesthesia) or (ii) stimulation of a sense modality B triggers a sensation in B and in another sense modality C (i.e., bimodal synesthesia, like colored-hearing). In this thesis I want to argue that synesthesia is a sui generis quasi-perceptual phenomenon. To that effect, I introduce a semantic-perceptual account of synesthesia that I call perceptual mannerism. This account is about synesthesia experience and its perceptual content. I start with some background about synesthesia, especially phenomenological and empirical data. I present six types of synesthesia and draw several sub-distinctions. I show that these six types ultimately reduce to only three basic types. And I discuss some theoretical and methodological issues concerning the philosophical study of synesthesia, and present some of the main recent theories of synesthesia. Finally, I suggest using the terms “synesthesia” and “synesthesic experience” carefully in aesthetics and discuss some issues about visual music, Henri Valensi’s musicalism and Auguste Herbin’s plastic alphabet.