Intermodalité, synesthésie et liage perceptif. recherches en esthétique cognitive.

par David Landais

Projet de thèse en Sciences cognitives

Sous la direction de Jérôme Dokic.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 21-12-2006 .


  • Résumé

    Ce travail de thèse s'articulera autour de deux grands axes : la théorie de la perception et l'esthétique cognitive. concernant la théorie de la perception, cette recherche sera d'abord centrée sur l'intermodalité (vision/audition). on se demandera jusqu'où l'analogie entre vision et audition est viable à la fois du point de vue des paradigmes théoriques que de celui des designs expérimentaux (cognition spatiale, objet sonore et image auditive). le problème de l'intermodalité sera ensuite posé sous l'angle du liage perceptif : existe-t-il une stricte modularité des modalités perceptives ou fonctionnent-elles conjointement ? en lien, le phénomène de synesthésie sera examiné à partir du liage intramodal et de l'unité des sens. concernant l'esthétique philosophique, on réaffirmera le lien de fondation entre art et cognition d'une part et entre esthétique, connaissance et sciences cognitives de l'autre. on défendra la thèse selon laquelle l'expérience esthétique foncièrement perceptive et aussi intermodale. le propos, suite à ce travail de théorie de la perception, sera de réexaminer, des problématiques 'classiques(dépiction, expérience esthétique, émotion)' fondées sur l'étude de la cognition. si ce projet vise avant tout la théorie de la perception et en particulier le problème de l'intermodalité (vision/audition), il entend considérer l'esthétique sous l'angle de la cognition et en particulier de la perception afin de mieux décrire les phénomènes impliqués de par la création et la réception d'artéfacts artistiques.


  • Pas de résumé disponible.