L'interiorité et l'exteriorité d'un individu.

par Emilie Bruyer (Lacoque)

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Bernard Salignon.

Thèses en préparation à Montpellier 3 depuis le 10-11-2006 .


  • Résumé

    Le corps humain, point de contact entre l'homme et le monde, est à mi-chemin entre une intériorité et l'extériorité qui l'englobe ; ainsi est-il le lieu fondamental d'une rencontre, celle que l'être humain fait à chaque instant avec les autres et l'univers. c'est en ce sens qu'on peut dire aussi du corps qu'il est une limite : une ligne de partage entre le moi et ce qui l'entoure. le corps est donc ce qui sépare les êtres et les rend irréductibles les uns aux autres : l'être humain est fait <<d'intérieur et d'extérieur>>. il se nourrit des deux pour être ce qu'il est. la manifestation la plus immédiate de cet échange étant le tissu continu des sensations qui relie l'homme au monde par le biais de son corps. ce qui fait notre corps, c'est tout d'abord son intériorité : notre psychisme, notre inconscient. sans cela, nous ne serions rien. mais l'être humain est également fait du monde qui l'entoure, c'est à partir de <<l'autre>>, que chaque individu devient une personne à part entière. je voudrais donc parler de cette <<intériorité et extériorité>> de l'humain au niveau philosophique et psychanalytique à partir d'éléments comme le conscient et l'inconscient, le monde qui nous entoure au moment de la construction de la personnalité, et donc de l'autre, et enfin, de tout ce qui fait que l'on devient un individu.


  • Pas de résumé disponible.