Processus de construction identitaire : rapport entre tonus postural et élan vital.

par Monique Le moal (Le pezron)

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Denis Brouillet.

Thèses en préparation à Montpellier 3 depuis le 22-11-2006 .


  • Résumé

    Dans la suite d'une expérience en équithérapie et de mes travaux en m1 et m2 qui ont éclairé l'implication du corps vécu dans l'expérience de l'altérité, la recherche concernera le versant somatique de la pulsion. elle travaillera l'hypothèse intuitive que l'élan vital (minkowski) naît de l'ajustement tonico-postural (wallon). ainsi que l'ont noté les spécialistes du développement et les psychanalystes, la construction de la vie psychique passe par l'histoire sensori-motrice du sujet. dans la rencontre, l'ajustement tonico-postural (y compris facial), qui débute au contact de la mère et se poursuit toute l'existence, exprime la dialectique de l'identité entre être toujours le même et devenir un autre à chaque instant. le champ théorique aura pour cadre a/ les travaux des psychanalystes et des psychologues qui se réfèrent à la corporalité, à l'existence d'une instance originaire et à l'histoire sensori-motrice du sujet et b/ les travaux des psychophénoménologues sur le corps en mouvement, la tenue, la présence, le contact et les directions de sens. dans la convergence du questionnement sur la relation à autrui avec la psychologie du développement, les neuro-sciences et les sciences du comportement, les apports de ces disciplines enrichiront notre approche. l'hypothèse sera mise à l'épreuve avec des enfants, des adultes et des personnes âgées engagés dans une pratique psycho-corporelle impliquant un ajustement à l'autre et un accordage entre posture et élan vital.


  • Pas de résumé disponible.