Les américaines et la politisation de la sphère privée dans l'après seconde guerre mondiale.

par Florence Kaczorowski

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Catherine Pouzoulet.

Thèses en préparation à Lille 3 , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Villeneuve d'Ascq, Nord) depuis le 01-10-2010 .


  • Résumé

    Dès 1945, en réaction aux bouleversements sociaux et économiques engendrés par la guerre, une propagande émergea dans les médias afin d'inciter les femmes à reprendre le chemin du foyer. en raison d'un exode massif vers les suburbs, le rôle de la femme en tant que gardienne de la famille gagna encore davantage d'importance. de même, arts ménagers et patriotisme furent, dans le contexte de la guerre froide, plus liés que jamais. la vision d'une population féminine reléguée dans la sphère privée, isolée dans les suburbs et fortement apolitique, a longtemps dominé le discours historiographique. l'historiographie contemporaine tend désormais à contester cette perspective. en effet, l'idéal domestique (domesticity), vanté dans les médias et auquel de nombreuses américaines ont adhéré dès la fin de la guerre, a amené certaines de ces femmes non à investir la sphère publique mais à investir la sphère privée d'un pouvoir politique nouveau. comment cet espace privé, considéré comme la sphère naturellement féminine, centré sur les questions d'ordre domestique et familial, a-t-il acquis une dimension politique durant la guerre froide ? l'après-guerre a vu de nombreuses femmes s'engager, même si elles l'ont fait directement de leur cuisine (‘kitchen table activists'). réactionnaires, en guerre contre le libéralisme, le communisme et le déclin moral de la société américaine, elles furent les précurseurs des actuelles mama grizzlies et autres membres du mouvement du tea party. dans quelle mesure cette politisation de l'espace privé dans l'après-guerre a-t-elle donc transformé la politique américaine en permettant l'ascension progressive du nouveau mouvement conservateur


  • Pas de résumé disponible.