Penser l’interprétation des sonates françaises pour piano et violon au XIXe siècle (1800-1870) : des sources au concert

par Cécile Kubik

Thèse de doctorat en Musique : recherche et pratique

Sous la direction de Jean-Pierre Bartoli.

Thèses en préparation à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) depuis le 17-11-2010 .


  • Résumé

    La thèse considère la double inconnue d’un répertoire et d’un jeu violonistique encore inexplorés. Elle dévoile les sonates françaises pour piano et violon de la période 1800-1870, mais questionne aussi leur interprétation. Une étude historique est menée sur le jeu des violonistes français : la base de données Mélos, deux inventaires inédits, l’analyse de maintes sources et témoignages, notamment un imposant corpus de traités pédagogiques de violon publiés en France au XIXe siècle et les partitions annotées du fonds Baillot de la Bibliothèque nationale de France (BnF), apportent des éclairages originaux sur ce sujet. L’ambition est de construire aujourd’hui, violon en main, une interprétation de ces sonates méconnues et, avec la création d’outils destinés aux interprètes et aux scientifiques, d’œuvrer à leur diffusion. l'étude des nombreuses sources, par exemple les méthodes de violon parues à cette époque, fournira d'innombrables indications techniques éclairant les modes de jeu appropriés, tel l'usage du vibrato, du port de voix ou encore des ornements. un important effort de contextualisation - témoignages sur les créateurs des œuvres, presse musicale, environnement artistique, politique, viendra compléter le travail mené sur l'évolution des instruments, du public ou des espaces acoustiques. ces solides éléments musicologiques étayeront la mise en pratique musicale concrète, lors de concerts, sur instruments d'époque comme modernes. le rôle et la place de l'interprète seront enfin questionnés, tant aujourd'hui qu'au xixe siècle, ainsi que les problèmes inhérents à la notion d'authenticité, pour éviter d'aboutir à un monolithique 'style xixe'. l'ambition de la recherche est d'offrir une interprétation nouvelle de ces sonates françaises, propre à en susciter une écoute renouvelée ; une lecture consciente aussi bien de la genèse des œuvres que des conditions de leur représentation contemporaine.

  • Titre traduit

    From Sources to Concerts: the Interpretation of French Sonatas for Violin and Piano from the 19th-Century (1800-1870)


  • Résumé

    This dissertation addresses the twofold issue of a violin repertoire and a performance practice, both of which had yet to be explored. French sonatas for piano and violin ranging from the 1800s to the 1870s are unveiled. Their interpretation is also discussed. The performance practices of French violinists are studied from a historical perspective. The Melos database, two previously unpublished inventories, the analysis of numerous sources and testimonies, including an extensive corpus of 19th-century French violin methods and the annotated scores from the French National Library’s Baillot collection are used to tackle this question in the light of multiple criteria. The final purpose of this thesis is to combine theory and practice to bring about an interpretation of these little-known sonatas and to foster new tools for interpreters and scientists with a view to promulgate these works.