L'emergence de nouvelles elites conservatrices dans les regions est et sud-est de la turquie.

par Ismail Kiran

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Nilüfer Göle.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 25-11-2009 .


  • Résumé

    Notre travail va s'incliner vers le phénomène de formation de nouvelles élites conservatrices en turquie dans une période précise à partir des années 80, une date historique pour la turquie, celle de la libéralisation politique et culturelle qui ouvre l'émergence de la société civile. notre recherche s'intéressera, dans un premier temps, au libéralisme politique qui a été mis en œuvre par turgut özal, sachant que notre objectif est d'étudier plus précisément l'ère özalienne (turgut özal (1927-1993), ancien premier ministre et président de la république) et le nouveau gouvernement turc, akp. dans un deuxième temps, nous projettons d'analyser le mouvement gülen sur le plan social, qui a un impact important et incontournable dans la transformation de la turquie. en effet, ces trois composantes semblent nous montrer l'émergence de nouvelles élites socio-politiques et culturelles qui sont en concurrence avec les autres élites républicaines et laïques. nous pourrons parler d'une rupture, d'un changement, voire même d'une interpénétration entre ces deux derniers, car la religion en tant que structure culturelle et politique, est le point commun pour ces élites qui assurent la continuité de la tradition sur plan social. de ce fait, nous qualifions de conservateurs modernes ces nouvelles élites. par cette étude, nous avons pour objectif d'étudier le parcours historique et sociologique de ces nouvelles élites situés plus spécifiquement à l'est de la turquie.


  • Pas de résumé disponible.