Approche sociolinguistique et didactique du français des enseignants et des étudiants en contexte universitaire gabonais : : variations et interactions formelles et informelles

par Elza Kogou Nzamba

Thèse de doctorat en Littératures française et francophone

Sous la direction de Julien Kilanga.

Thèses en préparation à Angers , dans le cadre de École doctorale Cognition, éducation, interactions (CEI) (Nantes) , en partenariat avec Centre d'études et de recherche sur imaginaire, écritures et cultures (UPRES EA 922), Laboratoire (laboratoire) depuis le 06-11-2009 .


  • Résumé

    Notre thèse porte sur l’usage du français en contexte universitaire gabonais. Etant donné que le Gabon est l’un des rares pays francophones plurilingues en Afrique subsaharienne qui n’a aucune langue locale L1 commune à toute la population, le français est l’exclusive langue officielle qui sert aussi de langue véhiculaire et de communication entre les différents membres des groupes ethnolinguistiques. L’état des lieux des études sur le français au Gabon révèle que cette langue connait des transformations dans les milieux de communication quotidienne. Au regard de l’ensemble des enjeux que présente notre terrain de recherche, nous orientons notre projet vers un public des francophones avérés que sont les enseignants du supérieur et les étudiants auprès de qui nous avons recueilli les données de notre corpus, pendant des enseignements de sciences du langage. Notre étude présente ainsi deux approches. D’une part, l’approche sociolinguistique qui nous a permis d’étudier les variations du français parlé par les enseignants et les étudiants et, d’autre part, l’approche didactique pour l’analyse des interactions formelles et informelles produites par ces derniers. Les résultats des analyses de notre enquête de terrain montrent que les normes s’imbriquent les unes dans les ’autres en contexte didactique. Les normes endogènes (variété du français et usage de langues locales) n’ont pas de limite, elles franchissent les frontières du cadre formel. Variété endogène et variété exogène du français s’imbriquent alors dans un partenariat de langues et de cultures.

  • Titre traduit

    Sociolinguistic and didactic approach of the French language used by teachers and students in Gabonese university context: variations and formal and informal interactions.


  • Résumé

    Our PhD thesis deals with the use of the French language in the Gabonese University context. Since Gabon is one of the few plurilingual francophone countries in Sub-Saharan Africa with no L1 common local language spoken by everybody, the French language is the exclusive official language. It also serves as the vernacular language and that of communication among the different members of the ethnolinguistic groups. A survey carried there on the French language in Gabon shows that it has undergone some changes in the everyday communication milieu. Given the total issues at stake that our field of research presents, we concentrate our research project on a public of proven francophones who are University professors and students from whom we collected the data of our corpus during Linguistic Science classes. Our study has therefore two approaches. On the one hand, the sociolinguistic approach which helped us to study the changes of the French language spoken by University professors and students and, on the other hand, the didactic approach for the analysis of formal and informal interactions produced by the University professors and the students. The results of the analyses of our field study carried in Gabon show that the norms are interwoven in a didactic context. The endogenous norms, that’s to say a variety of the French language and the use of local languages, have no limit, they go beyond the language frontiers of the formal framework. The endogenous and the exogenous variety of the French language are then intertwined in a partnership of languages and cultures.