La protection de l'eau en droit de l'environnement thailandais a la lumiere de l'experience du code de l'environnement francais et du droit international.

par Chaowalit Jangaksorn

Projet de thèse en Droit public

Sous la direction de Mary Sancy et de Prapot Klaisuban.

Thèses en préparation à Nantes , dans le cadre de Ecole doctorale Droit, Economie-Gestion, Sociétés, Territoires (Nantes) depuis le 01-11-2010 .


  • Résumé

    La thaïlande est un pays émergent de l'asie du sud-est avec 65 millions d'habitants. l'industrie, l'agriculture ainsi que le tourisme se développent considérablement dans ce pays. cependant, il rencontre actuellement des problèmes concernant la qualité de l'environnement, ceux-ci sont causés par l'évolution économique, sociale, industrielle, et notamment l'inefficacité de l'utilisation de la technologie. en effet, l'utilisation de ressources naturelles est un enjeu important qui aura des impacts directs sur notre environnement. nous pouvons constater que dans le cas d'une mauvaise utilisation, celle-ci présente un grave danger pour la biodiversité, ainsi que pour la santé des êtres humains. néanmoins, nous remarquons que la loi thaïlandaise sur l'environnement, datée de 1992, est très ancienne et ne correspond plus aux principes des lois internationales sur la protection de l'environnement. certains articles de cette loi sont en réalité non explicites et inapplicables, d'où l'inefficacité de la loi actuelle. effectivement, le code de l'environnement français est bien structuré, efficace et répond également aux principes internationaux, ce qui pourrait être un bon exemple pour faire une comparaison et analyser des difficultés actuelles du droit de l'environnement thaïlandais, particulièrement sur les problèmes de pollution et de contamination de l'eau.


  • Pas de résumé disponible.