Entre peinture et ecriture,pour une double interprétation de l'oeuvre de rosalba carriera

par Albane Julien

Projet de thèse en Études italiennes

Sous la direction de Myriam Carminati.

Thèses en préparation à Montpellier 3 , dans le cadre de Langues, littératures, cultures, civilisations - ED 58 depuis le 11-10-2010 .


  • Résumé

    Mon travail de master ii avait pour sujet 'le masque à venise au xviiie siècle, ou le dévoilement du déclin'. ce travail de master ii avait pour but de démontrer la relation entre l'apogée du masque à venise au xviiie siècle chez des artistes comme carlo goldoni ou pietro longhi et la déliquescence de la ville. durant mes deux années de master, mes sujets étaient essentiellement centrés sur venise. j'ai abordé dans mes travaux de recherche la peinture et la littérature. en ce qui concerne le doctorat, j'ai décidé de rester dans le domaine artistique, notamment celui de la peinture. cette fois-ci, je vais essayer de mener une réflexion sur le travail de deux femmes peintres italiennes, originaires de bologne : élisabetta sirani et laviania fontana, beaucoup moins connues, par exemple, qu'une artemisia gentileschi. leurs œuvres remontent au xvie siècle pour lavinia fontana et au xviie siècle pour élisabetta sirani. il va donc s'agir d'analyser une peinture 'féminine' qui se situe entre maniérisme et baroque. ma réflexion va se focaliser sur la représentation de sujets mythologiques et religieux qu'elles ont abordés toutes les deux dans leurs œuvres. je vais donc essayer de montrer la singularité d'une représentation au féminin de ces sujets dans le cadre de deux courants de peinture, le maniérisme et le baroque, illustrés, la plupart du temps, par des peintres hommes. je prévois également des études comparatives avec l'œuvre d'artemisia gentileschi, qui est l'une des rares femmes peintres à jouir encore d'une reconnaissance qui ne se dément pas.


  • Pas de résumé disponible.