Les figures de la narration plastique ou la mise en récit dans l'art contemporain à partir des expériences artistiques de bourgeois, calle et amer.

par Wejdene Jerbi

Projet de thèse en Philosophie (métaphysique, épistémologie, esthétique)

Sous la direction de Catherine Perret.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Milieux, cultures et sociétés du passé et du présent (Nanterre) depuis le 02-02-2010 .


  • Résumé

    Dès la deuxième moitié du siècle précédent, les frontières entre les arts, leurs concepts et leurs formes deviennent de plus en plus fragiles et transparents. cette translation fait que, la narrativité s'apparente de plus en plus aux arts plastiques. est-ce légitime de parler d'une « narration plastique » ? si c'est le cas, quand et comment commence-t-elle ? encore comment se déploie-t-elle ? et quels sont ses outils et ses limites ? a travers les installations de bourgeois et amer et la peinture de cette dernière, nous aborderons la question de la « narration- figuration » la figuration donne-t- elle toujours naissance à une narration ou à un récit ? encore, la narration ne se manifeste et n'émerge qu'à travers l'icone ou elle le dépasse pour le signe, le symbole et le semi figuratif ou même l'abstrait ? autobiographie, journal intime, récit fictif ou réel, égotisme ou nombrilisme, la quête du « moi /je /soi » se manifestent dans l'œuvre des deux artistes précédentes, ainsi que, dans l'œuvre narrative de la ‘faiseuse d'histoire' sophie calle. quelles temporalités acquiert la narrativité dans et de l'art plastique en tant que tel, à travers le spectateur et de l'artiste ?


  • Pas de résumé disponible.