Urbanisation et developpement : vers la prise en compte des multiples rationalites a l'oeuvre au sein de la societe haitienne.

par Jacques Jean vernet

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Michele Leclerc-olive.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 15-02-2010 .


  • Résumé

    La ville en haïti témoigne des survivances des différents modes d'organisation et d'exploitation socio-économiques implantés sur le territoire depuis l'époque précolombienne ; chacun ayant apporté, entre autres, ses pratiques culturelles, son type d'aménagement de l'espace, sa trame urbaine et ses variantes architecturales. la configuration sociospatiale de la ville contemporaine révèle l'inadéquation des stratégies mimétiques de développement et d'urbanisation mises en œuvre par l'état, les élites, les instances bilatérales et multilatérales. elle traduit, en revanche, le désenchantement des acteurs populaires et leurs stratégies de survie. dès lors, le milieu urbain haïtien est façonné par une pluralité de rationalités mythico-analytiques qui motivent les acteurs impliqués dans la transaction urbaine. comment s'articulent historiquement ces rationalités s'exprimant inversement en termes d'idéal de construction nationale, de solidarité et d'organisation sociales, de juridicisation des mœurs et de rapport à la loi, de finalités économiques, de technologie et du rapport au temps ; bref, de relations entre tradition et modernité ? l'objectif de cette thèse est d'appréhender la crise de mutation sociale que connaît la société haïtienne et de produire une nouvelle pédagogie de l'action collective, eu égard à ce multirationalisme en procès constant au sein de cette société et, plus largement, au sein des sociétés modernes.


  • Pas de résumé disponible.