Une politique pour les archives en France, 1852-1945 ? Approches méthodologiques, historiographiques et archivistique.

par Christophe Jacobs

Projet de thèse en Histoire et Archivistique

Sous la direction de Marc-Olivier Baruch et de Eric Ketelaar.

Thèses en préparation à Paris, EHESS en cotutelle avec l'Universiteit van Amsterdam , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales depuis le 06-12-2006 .


  • Résumé

    Les archives ne sont pas abandonnées du politique entre 1852 et 1945, bien au contraire. faisant partie de l'administration, les archives sont soumises à la décision politique et sont issues de l'initiative politique elle-même. l'autorité politique est bien à l'origine de la conservation des archives, du fondement d'une profession et de la définition des conditions dans lesquelles ces professionnels vont être amenés à l'exercer. il est toutefois probable que, confrontés à l'indéquation flagrante entre l'ampleur des tâches qui leur ont été confiées et la faiblesse des moyens mis à leur disposition, les archivistes aient pu faire le pari du développement d'une discipline à part entière. le développement de la professionnalisation des milieux archivistiques a ainsi fini par créer une certaine autonomisation de fait de ces métiers par rapport aux politiques /...


  • Pas de résumé disponible.