Processus de socialisation et engagement militant (des rapports entre inconscient et trajectoire sociale)

par Pierre Jacquiot

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Florence Giust-Desprairies.

Thèses en préparation à Paris 7 depuis le 16-01-2007 .


  • Résumé

    Je souhaite mener une étude sur les processus non seulement sociologique mais également psychologiques participant aux trajectoires sociales des individus. parce qu'il constitue souvent pour l'individu sinon une rupture, du moins une bifurcation dans sa vie, l'engagement pour une grande cause nous apparaît propice à l'étude de tels processus. cet engagement se veut socialement désintéressé ; souvent il ne s'inscrit ni dans une trajectoire familiale, ni dans les habitudes de vie de l'individu. on ne peut davantage expliquer l'engagement militant par un simple désir d'intégration sociale : beaucoup de militants ont des amis, parents, collègues de travail en dehors de leur association. il se pourrait par contre que leur forte motivation militante puise son énergie dans des mécanismes intrapsychiques. en effet, une première enquête auprès de militants écologiques nous amène à penser que leur engagement s'inscrit dans un processus de re-socialisation, c'est-à-dire une transformation de certains aspects de leur vie sociale, sous l'effet non pas simplement - comme le penseraient berger et luckmann - d'un conditionnement intégrateur opéré par l'association écologiste, mais aussi et d'abord sous la poussée d'un désir individuel de reconfigurer leur identité sociale par rapport à leur idéal du moi /...


  • Pas de résumé disponible.