Espace privé, espace public dans les caractères de la bruyère.

par Angelique Jacquel

Projet de thèse en Littératures française et francophone

Sous la direction de Marc Escola.

Thèses en préparation à Paris 4 depuis le 15-11-2006 .


  • Résumé

    Ce travail se propose d'étudier le rapport du corps et du costume, du privé et du public chez la bruyère. depuis montaigne, on sait que << toutes nos vacations sont farcesques >> et qu'il s'agit de faire la différence entre le rôle et la personne, le public et le privé. comment se décline cette différence dans un texte qui, procédant à des portraits voit la naissance de l'individu, mais au sein d'une société qui n'existe que sous le regard permanent du public ? il s'agira de voir comment le public peut être l'enjeu d'un pouvoir dans un monde où toutes les valeurs s'effondrant, l'influence n'est plus que l'objet d'une apparence, c'est-à-dire d'une rhétorique. le corps lui, pourrait apparaître comme le refuge du privé. c'est vrai dans le discours physique du mécanisme infra-social et dans un discours religieux dont il nous appartiendra d'examiner l'influence sur notre auteur. cependant si l'on voit bien chez la bruyère comme une naissance de l'individu, celui-ci n'est justement que pure apparence, sans intériorité aucune dans un monde qui se déchristianise. on se propose d'étudier ce renversement des catégories de public et de privé. enfin, au niveau de la réception du texte, il appartiendra de se demander ce que signifie la publication de caractères jusqu'à un certain point singuliers.


  • Pas de résumé disponible.