Juste valeur comptable et défaillance bancaire : étude auprès du secteur bancaire européen

par Pascal Issa

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Pascal Barneto.

Thèses en préparation à Poitiers , dans le cadre de École doctorale Sociétés et organisations (Limoges) , en partenariat avec Cerege EA 1722, Laboratoire (laboratoire) depuis le 01-09-2008 .


  • Résumé

    Suite à la crise financière de 2007, l’évaluation à la juste valeur a donné lieu à d’intenses débats en particulier sur ses conséquences sur la stabilité financière. Nous analysons dans le cadre de notre thèse, les incidences de l’application de la juste valeur sur les risques de défaillance bancaires au sein de l’Union européenne. Notre thèse est structurée en deux parties, comprenant chacune deux chapitres. Dans la première partie, nous présentons le cadre théorique qui permet d’analyser la relation entre la juste valeur et la détection des difficultés financières et ses conséquences sur la stabilité financière et économique. Nous insistons dans cette partie sur le rôle de la juste valeur en matière de l’amélioration de la qualité de l’information financière et de la réduction de l’asymétrie d’information. Nous analysons les incidences positives/négatives de l’évaluation à la juste valeur sur la santé financière bancaire, surtout lorsque les marchés deviennent illiquides. La deuxième partie de notre thèse est consacrée à l’analyse empirique. Nous menons une analyse quantitative, basée sur des données financières secondaires. Notre échantillon comporte 270 établissements bancaires, issus de sept pays européens sur la période de 2005 à 2009. Les résultats de notre analyse démontrent globalement que la juste valeur contribue à une amélioration de l’information financière et la détection des risques bancaires encours. Elle renforce la liquidité, la couverture et le contrôle de risques et améliore la détection des difficultés financières à partir des ratios financiers au sein du secteur bancaire européen.

  • Titre traduit

    Fair value accounting and bank failure : analysis within the European banking sector


  • Résumé

    The financial crisis of 2007, has led a major debate about fair value and its impact on financial stability. We analyze in the context of our thesis, the consequences of fair value on European banking failure. This thesis is structured in two parts, each consisting of two chapters. In the first part, we present the theoretical framework used to analyze the relationship between fair value and the detection of financial difficulties and its impact on the financial and economic stability. We emphasize on the role of fair value in improving the quality of financial information and in reducing asymmetric information. We analyze the positive/negative implication of fair value on banking financial health, in an illiquid market. The second part is dedicated to our empirical analysis. We conduct a quantitative study, based on secondary financial data. In total, our study covers 270 banking institutions in seven European countries for the period 2005-2009. The results of our analysis demonstrate that fair value contributes in improving the financial information, and the assessment of banking risk exposure. Furthermore, we find that fair value has a positive impact on liquidity, hedging and risk management and improve the detection of financial difficulties by using financial ratios in the European banking sector.