Frontieres raciales : ideologie, politiques publiques et experience de metissage en colombie et au perou.

par Klara Hellebrandova

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Éric Fassin.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 12-10-2010 .


  • Résumé

    Dans le cadre de notre thèse on propose d'étudier la création et la reproduction des frontières raciales, tant au niveau de l'état qu'au niveau des politiques publiques et au niveau social. on abordera ce thème à travers l'angle de métissage, compris d'une part comme l'idéologie nationale créée par l'état, et d'autre part, comme un processus social. il s'agit donc de s'intéresser aux effets du métissage sur la vie quotidienne des individus et notamment sur leurs relations sociales, y compris les plus intimes. nos objectifs généraux sont alors : analyser le discours historique et actuel de l'état et ses politiques publiques pour voir comment représente-t-on et défend-on l'idéal de métissage, comment le poursuit-on et dans quelle mesure est-il 'aveugle' à la race (1), analyser la cristallisation et la reproduction de l'idéologie de métissage au niveau social et voir ses effets pratiques (2), et confronter le niveau idéologique au niveau social pour comprendre la connexion entre le discours de l'état et les discours et les pratiques sociales, ce qui implique de voir la connexion entre le discours et l'idéologie de métissage de l'état et la construction des identités nationales. il s'agit d'une étude comparative de deux pays latino-américains, la colombie et le pérou. notre population-cible sera composée des étudiants universitaires - métis - à lima et à bogota. nos principaux outils méthodologiques seront les entretiens approfondis faits aux étudiants et leurs proches (familles, amis) et l'observation sociologique dans les clubs d'activités universitaires.


  • Pas de résumé disponible.