Temporalité et désordre psychique. Rencontres aux temps de la démence

par Kristina Hemar (Herlant)

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Rosa Caron.

Thèses en préparation à Paris 7 , dans le cadre de Recherches en Psychanalyse depuis le 13-07-2010 .


  • Résumé

    La rencontre clinique avec des malades en proie à la démence interroge d'emblée l'inscription temporelle. cette thèse vise à mettre à l'épreuve les apports théoriques, dans un regard croisé entre philosophie, phénoménologie, psychanalyse, et psychologie à partir d'un ancrage clinique, afin de comprendre le délicat tissage entre inscription temporelle, subjectivité et identité. si le caractère discontinu des évènements s'avère structurant chez le jeune enfant, sur fond de continuité et de permanence garanti par une relation à l'autre suffisamment étayante, chez la personne âgée dont le psychisme se délite dans la démence, vivre le présent et l'attente emporte souvent le sujet dans un abîme d'angoisse dans lequel il se perd. ne pouvant plus faire appel au passé dans un mouvement analepsique, et, en miroir, engouffrant tout possible pour l'avenir, le sujet dit ‘dément' se retrouverait, paradoxalement, enfermé dans un présent qu'il ne pourrait plus investir. présence à soi, présence au monde sont alors interrogées. comment habiter le présent lorsqu'il n'apparaît plus soutenu, sous-tendu, par le passé et le futur qui le portent, le vectorisent, et lui donnent corps ? dans cette ‘émigration' hors-temps, la spirale temporelle se referme, sans écart qui potentialise l'avancée, l'inscription dans un temps qui est également celui de son histoire. qu'est-ce que dire ‘je' lorsque l'écart ouvrant au mouvement réflexif sur soi, permettant de se reconnaître dans un dire, est aboli ? le récit de soi, à la fois témoin et acteur de ce chavirement de l'être, est ainsi envisagé sous l'angle de son intime nouage avec l'identité. cette recherche propose de modéliser la représentation de l'inscription temporelle chez la personne emportée par la tempête démentielle, en soulignant les processus en jeu, mais également de considérer, en articulant les éléments de cinq rencontres cliniques singulières, la manière dont chaque sujet, en fonction de son histoire et de sa pathologie démentielle, va tenter ou non de renouer avec un temps linéaire.


  • Pas de résumé disponible.